Boeing, plutôt habitué à concevoir des avions devrait prochainement sortir le « Boeing Black », un téléphone sécurisé destiné aux agences gouvernementales de défense et de sécurité intérieure. indique le site Internet du groupe.

Nom de code : BoeingBlack. Destiné aux salariés du monde de la défense et de la sécurité intérieure, ce téléphone multifonction, développé par la société américaine Boeing fonctionne sous Android. Le groupe a présenté mercredi sur son site web ce produit inhabituel pour une entreprise de l’aéronautique. « Les communautés américaines de la défense et de la sécurité ont besoin d’avoir un accès sécurisé aux données pour accomplir leur mission » détaille le site.

L’entreprise a confié fin février des documents décrivant le fonctionnement de ce smartphone au régulateur américain des télécommunications, souligne l’AFP.  Le BoeingBlack « est fabriqué comme un appareil scellé à la fois avec de la résine epoxy autour de la coque et avec des vis, dont la tête sera couverte de telle façon que toute tentative de désassemblage sera identifiée », indiquent ces documents. « Toute tentative d’ouverture forcée de la coque de l’appareil déclenchera une fonction effaçant les données et les logiciels contenus dans l’appareil et rendra l’appareil inopérant ». On n’est plus très loin de la fonction « autodestruction » des films d’espionnage…

Le constructeur indique également dans ce dossier que le BoeingBlack est principalement destiné aux agences gouvernementales du secteur de la défense et de la sécurité intérieure et à leurs sous-traitants. Le site web n’indique ni la date de sortie du smartphone sécurisé, ni son prix.

Source : usine-digitale.fr