Afin de concrétiser le déploiement du réseau d’interconnexion haut débit de l’Afrique centrale, dénommé Central African Backbone (CAB) ,notre pays a signé ce jeudi 28 novembre 2019, un mémorandum d’Entente (MoU) ,relatif à l’interconnexion des réseaux à fibre optique avec le Cameroun. Cette cérémonie qui a eu lieu à l’hôtel Nomad, a vu la présence des Ministres chargés de l’Économie Numérique des deux pays.

 

 Le CAB ou l’interconnexion numérique de l’Afrique

 Le 6 avril 2018, le Gabon et le Congo (Brazaville) officialisait leur interconnexion en fibre optique par l’entremise du projet Central African Backbone (CAB). Dans la continuité du développement de l’interconnexion des pays de la sous-région, le Gabon et le Cameroun, viennent de  signer ce jeudi 28 novembre 2019 à Libreville, un mémorandum d’entente, en prélude de l’interconnexion physique de leurs réseaux de télécommunications.

La cérémonie s’est déroulée en présence de Monsieur Rigobert IKAMBOUYAT NDEKA, Ministre en charge de l’Économie Numérique, de Madame Minette LIBOM LI LIKENG, Ministre des Postes et Télécommunications du Cameroun, de Madame Alice R. OUEDRAOGO, Représentant résident de la Banque Mondiale, Monsieur Robert MASUMBUKO, représentant résident de la BAD et de Monsieur Jean Jacques MASSIMA LANDJI, représentant de l’IUT pour l’Afrique centrale et Madagascar, pour ne citer que ceux-là.

Ce MoU va permettre d’une part, de fixer le cadre général et légal de coopération en matière d’interconnexion des réseaux de communication électronique entre les deux pays, et d’autre part, de mettre en place un Comité , chargé de la mise en œuvre et du suivi dudit Mémorandum.

image1

Il est à noter que la mise en œuvre de l’interconnexion à fibre optique entre ses deux pays favorisera la baisse des coûts et des tarifs des services de communications électroniques , une meilleure  coordination des volumes de trafic entre les réseaux des deux Parties , des voies de restauration pour la sécurisation des réseaux mutuelles…

image2

Pour rappel l’interconnexion physique des réseaux est rendue possible côté Gabon, grâce au déploiement d’un Backbone National en fibre optique sur l’axe BOOUE-BITAM- EBORO/MEYO-KYE d’une longueur de 411 KM par l’opérateur sud-Coréen Korea Telecom  avec l’appui financier de la Banque Mondiale. La maîtrise d’ouvrage étant assurée par l’ANINF.

D’autres conventions entre les deux pays à l’instar des services de Roaming sont à venir .