Le 22 Décembre 2016 dans les locaux de l’ANINF à Oloumi (Libreville), un Séminaire de Formation des Directeurs Centraux des Systèmes d’Information (DCSI) de l’Administration a eu lieu. Au programme : la mise en œuvre de la Budgétisation par Objectifs de Programmes (BOP) et le financement des projets sectoriels.

Instituée par décret présidentiel le 16 janvier 2013, la Direction Centrale des Systèmes d’Information (DCSI) est chargée de mettre en oeuvre la politique gouvernementale en matière d’informatique et de télécommunications au sein du Ministère auprès duquel elle est placée.

Entité rattachée au Secrétariat Général du ministère sectoriel, elle met en oeuvre le Schéma Directeur National sectoriel des Systèmes d’Information (SDNSI). Afin de garantir le succès de sa mission, une formation sur la BOP et le financement des projets sectoriels était donc nécessaire. En effet, l’exécution des projets sectoriels des systèmes d’information nécessite des financements qui doivent être inscrits et programmés au sein des lois des Finances y relatives.

Les temps forts de cette formation

La séance de formation a été divisée en deux parties distinctes : un exposé théorique, suivi d’explications et d’exercices pratiques.
Dans la première partie, les fondamentaux de la BOP, son fonctionnement et son champ d’application ont été abordés. Les notions suivantes ont été développées :

  • la BOP, une nouvelle architecture budgétaire ;
  • l’ANINF et les DCSI dans l’architecture budgétaire BOP ;
  • le rôle du DCSI dans la gestion en mode BOP ;
  • l’exécution budgétaire en mode BOP ;
  • le Projet Annuel de Performance (PAP) et son fonctionnement ;
  • la Programmation Budgétaire Initiale (PBI) ;
  • les projets et les crédits d’investissement dans la gestion en mode BOP ;
  • le Contrat Annuel de Performance Etat – Opérateur (CAP) ;
  • le Rapport Annuel de Performance (RAP) et la contribution des DCSI.

La seconde partie a permis aux DCSI de mettre en pratique ces notions au moyen de cas pratiques en lien avec leurs environnements respectifs :

  • comment allouer les crédits aux DCSI ?
  • déterminer les besoins en crédits de fonctionnement des DCSI ;
  • le rattachement direct du DCSI au Secrétariat général de son Ministère et le rôle qu’il doit jouer auprès de lui.

Cette séance, riche en développements, a permis aux DCSI de mieux s’approprier les mécanismes de financement des projets par la BOP.