Au centre de la construction du Gabon Numérique

Notre pays est résolument entré dans l’ère du numérique.

Depuis de nombreuses années déjà, le Gabon est en pleine mutation. L’Etat s’est engagé dans le développement des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC),avec pour objectif de renforcer la croissance économique dans notre pays.

L’Agence Nationale des Infrastructures Numériques et des Fréquences (ANINF) œuvre depuis 2011, aux côtés du Gouvernement, en faveur du développement de l’économie numérique, afin de permettre à nos populations d’accéder à des services à caractère innovant.

Avec le taux d’urbanisation le plus élevé d’Afrique Centrale (de l’ordre de 85%), selon la Commission des Nations Unies pour la sous-région, le Gabon a fait du numérique l’un des piliers de son« Plan Stratégique Gabon émergent ». Et d’après un récent rapport de l’Union Internationale des Télécommunications, il est le premier pays d’Afrique Centrale en matière de TIC.

Plus que jamais, l’économie du numérique constitue un levier déterminant de la croissance.
Le secteur des TIC génère aujourd’hui 2.000 emplois directs et 20.000 emplois indirects. Selon le Gouvernement gabonais, le secteur a généré 293 milliards de francs CFA, soit 5% du PIB du pays durant l’année 2014. L’ANINF, « vecteur du développement numérique », participe pleinement à la transformation digitale de notre société. Cette révolution numérique prend en compte tous les secteurs d’activités, contribuant ainsi à accroître les revenus et réduire le niveau de pauvreté de nos populations.

La diversification de l’économie gabonaise passe par le développement des petites et moyennes entreprises (PME). Elles sont le poumon de notre économie et la clé de notre développement. Aujourd’hui, le Gabon compte 12.000 PME qui affichent un taux de croissance de 5% en moyenne depuis 2010. Concrètement, les PME représentent 99% des unités de production de l’économie nationale et 60% des emplois.

Face à un tel enjeu, le Gouvernement met tout en œuvre pour favoriser la création et le développement des PME dans notre pays. Le 14 novembre 2016, durant la semaine de l’entreprenariat, le Ministère chargé des PME, en partenariat avec l’ANINF, a inauguré un espace multimédia dans le cadre du projet « Espace PME ». Cette salle équipée par l’ANINF est entièrement dédiée aux entrepreneurs. Elle leur offre un cadre idéal pour l’initiation à l’outil informatique et pour la réalisation de leurs travaux de recherche. L’Agence Nationale des Infrastructures Numériques et des Fréquences apporte également son expertise au projet « Espace PME ». La concrétisation de ce projet est un symbole de la réussite des partenariats public-privé au Gabon.

Tous ces efforts commencent à porter leurs fruits avec l’avènement des premiers e-services, tels que l’e-tax, l’e-visa, l’e-solde ou encore l’e-éducation qui se développent dans notre pays.
Depuis maintenant cinq ans, l’ANINF s’est imposée comme le fer de lance du développement numérique au Gabon. Nous accompagnons et favorisons le développement des TIC pour tous et par tous.

L’ANINF c’est aussi :
52,6 km de fibre optique déployée à Libreville
35km de fibre optique déployée dans l’ensemble des 8 capitales provinciales
177 sites administratifs câblés en fibre optique

mot du directeur général Alex Bernard BONGO ONDIMBA

Alex Bernard BONGO ONDIMBA